À l’étranger

L’utilisation des chevaux a profondément influencé le développement de l’humanité. Plusieurs pays possèdent une expérience appréciable et des structures développées en matière d’utilisation des chevaux au travail. Des compétences de divers ordres sont également présentes au Luxembourg.

L’un des objectifs du centre de compétences luxembourgeois sera de rassembler et de transmettre ces compétences au cours des formations proposées. Ces différentes approches sont un enrichissement et garantissent la réintroduction du travail avec le cheval.

Pour la mise en place des structures de formation luxembourgeoises, plusieurs institutions étrangères ont été consultées. Certaines parties de la formation pratique et théorique auront lieu à l’étranger. Les contacts suivants ont déjà été établis :

  • IGZ – Interessengemeinschaft Zugpferde : Les cours concernant les chevaux de trait proposés par l’IGZ sont parfaitement structurés et peuvent servir de base à la formation luxembourgeoise. Une collaboration transfrontalière plus étroite est en cours d’analyse.
  • Wald und Holz NRW : Le centre de formation forestier pour le travail forestier et les techniques forestières à Ansberg offre d’excellentes formations fondées sur la pratique.
  • Le CERRTA – Centre européen de ressources et de recherches en traction animale à Villers-sous-Chalamont, en France, offre d’autres approches intéressantes pour des stages à l’étranger.
  • La possibilité d’une collaboration avec des organismes suédois a également été analysée. L’utilisation du cheval de travail est beaucoup plus répandue en Suède et les structures y sont bien organisées.
  • En Roumanie, les chevaux de travail continuent d’être utilisés dans certaines parties de l’agriculture et de l’exploitation forestière. Même si les machines et les dispositifs n’ont presque pas évolué d’un point de vue technique, les méthodes de travail fonctionnent et peuvent permettre des retours d’expérience intéressants.

Une formation dans le domaine des chevaux de travail au Luxembourg

Nous travaillons à une formation professionnelle certifiante pour conducteurs de chevaux en collaboration avec le Lycée technique agricole (LTA) d’Ettelbrück. Dans ce cadre, la Robbesscheier servirait de structure de stage reconnue. Des stages au sein d’entreprises étrangères feraient également partie de la formation.

Stages dans le domaine du cheval de travail

Comme nous l’avons déjà mentionné, la collaboration internationale est source d’enrichissement et permettra à l’avenir de promouvoir le recours aux chevaux de travail. L’échange mutuel d’étudiants pendant les formations, particulièrement lors des interventions pratiques, est un objectif avoué.